Banner Portal
Anáfora e correferência: por que as duas noções não se identificam?
PDF

Palavras-chave

Linguística.

Como Citar

ILARI, Rodolfo. Anáfora e correferência: por que as duas noções não se identificam?. Cadernos de Estudos Linguísticos, Campinas, SP, v. 41, p. 91–110, 2011. DOI: 10.20396/cel.v41i0.8637003. Disponível em: https://periodicos.sbu.unicamp.br/ojs/index.php/cel/article/view/8637003. Acesso em: 19 maio. 2024.

Resumo

Dans cet article je soutiens que l’anaphore textuelle et la co-référence sont deux phénomènes imbriqués mais distincts, si bien que le cas où une expression anaphorique s’ interprète strictement comme la récupération d’un référent présenté préalablement dans le même texte n’est ni le seul possible, ni le plus instructif. Pour le montrer, je me rapporte à un concepte célebre dans la littérature sur la référence - celui de singular term, que Zeno Vendler exposait naguère dans Linguistics and Philosophy (1967), et je montre à propos d’un certain nombre d‘extraits de journaux brésiliens récents qu’il peut y avoir anaphore entre deux syntagmes nominaux du même texte même si ces syntagmes ne peuvent pas être analysés comme des singular terms d’ après les critères de Vendler. Ces exemples montrent que si l’on veut malgré tout donner une explication référentielle de l’anaphore textuelle, on doit payer le prix d’un élargissement considérable du concept de référence. On a alors intérêt à le rédéfinir dans le cadre des représentations réciproques des interlocuteurs et de leurs ressources cognitives, ce qui finit par ramener l’anaphore au domaine des contraintes et des faits traditionellement reconnus comme pragmatiques.
https://doi.org/10.20396/cel.v41i0.8637003
PDF

O periódico Cadernos de Estudos Linguísticos utiliza a licença do Creative Commons (CC), preservando assim, a integridade dos artigos em ambiente de acesso aberto.

Downloads

Não há dados estatísticos.